REGLE DE LA MAGIE BLANCHE

Les règles en magie blanche sont très importantes pour ne pas être dépassé et franchir la limite vers la magie noire qui est beaucoup plus dangereuse en termes d’utilisation et de résultats. Ce sont des règles logiques et qui mènent au bon fonctionnement de la magie blanche, entre autres. Il existe quatre règles principales que l’on peut citer par ordre de pertinence, elles permettent, également, de mieux comprendre la magie et à qui elle se dédie.

La première règle est primordiale surtout pour quelqu’un qui désire être initié à la magie blanche. Il faut posséder un don de naissance. Le magnétisme rentre en jeu dans cette règle, il est nécessaire d’avoir en soit un magnétisme inné car c’est la base de la magie. Ce magnétisme peut être travaillé s’il est déjà présent un minimum chez quelqu’un.

En effet, à force de travail une personne doit être capable d’agir sur un objet sans même le toucher. Pour cela, le magnétisme doit être transformé en énergie, c’est ce qui fait qu’un rituel en magie blanche fonctionnera ou non.

Bien entendu il faut que le receveur soit aussi très concentré et croyant en la magie. Cependant, ce don est obligatoire pour pouvoir apprendre la magie sans ça, l’initiation sera un effort long et inutile.


Le détachement émotif est la règle suivante, l’objectivité et la sensibilité sont au cœur de cette règle. Elle est très compliquée à appliquer par le mage qui doit en aucun cas prendre parti ou se sentir impliqué émotionnellement par la demande de la personne à envoûter. Il doit donc prendre toutes les précautions pour se sentir assez distant par rapport au problème posé.

C’est pourquoi, plusieurs fois par jour, le mage doit vraiment pouvoir se concentré et se détendre afin que son esprit soit fort et disponible à la demande qui lui est faite. Il s’agit d’une méditation spéciale où le mage va se concentrer sur un point en particulier du rituel à effectuer.

Même s’il est dans une période creuse avec peu ou pas de rituel à réaliser, il est nécessaire qu’il continue de méditer.

Cette règle du sacrifice est également importante et il faut le savoir avant de s’engager dans la voix de la magie. En effet, si vous ne pensez pas être capable de faire des sacrifices notamment au niveau de votre famille ou amis du fait de la préparation longue et contraignante d’un rituel, le métier de mage n’est pas fait pour vous. La préparation est aussi importante que le rituel en lui-même pour un résultat optimal. Un mage peut parfois jeûner plusieurs jours, s’écarter complètement de la société,… Et cela dans le but d’acquérir encore plus de force de la nature et de rester détendu et disponible pour le futur rituel et uniquement pour lui.

Pour être mage, il est donc primordial d’être réellement investi et motivé pour pouvoir prendre des distances et avoir une concentration à toutes épreuves pour pouvoir effectuer des rituels de magie blanche qui fonctionneront.

Parfois il est même difficile de trouver tous les éléments nécessaires pour le rituel, la recherche peut prendre du temps et être compliquée.

Aussi un rituel peut être réalisé à la fois, le mage est donc souvent très pris et ne peut consacrer beaucoup de temps à sa vie personnelle. Il faut, cependant, qu’il garde secret sa pratique de la magie pour ne pas recevoir des influences négatives.

Il s’agit donc d’un mode de vie très particulier qu’il n’est pas donné à tout le monde de pouvoir avoir que ce soit au niveau mental ou physique. Car comme je l’ai dit ce métier demande aussi bien de la force physique et de la force mentale, le magnétisme use beaucoup d’énergie de toute part chez le mage.

Enfin la dernière règle est le bon choix du lieu du rituel. Il doit être le plus naturel possible et même en pleine nature si possible, un appartement conviendra quand même. Ce lieu doit être réellement placide, silencieux et sans onde stressante. Tout doit être mis en place pour que l’ambiance qui y règne soit paisible pour que la concentration soit à son apogée. Comme vous vous en doutez, il doit être aménagé pour chaque rituel d’une manière très précise pour qu’il soit « sacré », le temps du rituel. C’est la purification du lieu, expliquée dans la section consacrée.

Un simple conseil pour finir, il sort du bon sens, mais il faut remercier les esprits et le mage qui ont participé à la réussite de l’envoûtement. Il est possible de faire cela en allumant une bougie et en ayant une pensée pour ceux qui sont vos protecteurs, car ils ont permis l’amélioration de votre vie.